Méthode authentique du fondateur

La Sophrologie Caycedienne© est une discipline qui à chacun de développer une conscience sereine au moyen d’un entraînement personnel basé sur des techniques de relaxation et d’activation du corps et de l’esprit.

 

Le fondateur : le Dr Alfonso Caycedo

La Sophrologie a été créée en 1960 par le Dr Alfonso Caycedo, docteur en médecine et chirurgie, spécialiste en neurologie, psychiatre exerçant à l’Hôpital-Clinique de Barcelone et professeur agrégé de psychiatrie de la faculté de médecine de Barcelone.

Une nouvelle discipline appelée "sophrologie"

Il  y a plus de 50 ans, le jeune Dr Alfonso Caycedo fait ses débuts dans l’exercice de la psychiatrie à l’Hôpital Provincial de Madrid. Il y est profondément marqué par les traitements brutaux infligés aux patients (électrochocs, comas insuliniques, etc.), sans en mesurer toutes les conséquences. C’est ce vécu qui le décide à se consacrer à l’étude de la conscience et à la recherche d’autres formes de thérapies adaptées à la psychiatrie.

C’est avec une approche résolument médicale et scientifique qu’il crée une nouvelle discipline qu’il appellera « Sophrologie » d’après les racines grecques SOS-PHREN-LOGOS ou « étude de la conscience en équilibre ».

 

Son but est alors d’apporter à ses patients une amélioration de leur qualité de vie.Au cours des années 60, et toujours poussé par cette motivation, ses voyages le mènent en Suisse où il collabore avec le professeur Ludwig Binswanger (1881-1966), père de la psychiatrie phénoménologique.

Il se plonge également dans l’étude de l'hypnose thérapeutique et des techniques de relaxation, développées notamment par le médecin allemand Johannes Heinrich Schultz (1884-1970) avec son « entrainement autogène ».

C’est au cours d’un séjour de deux ans en Orient (Inde et japon), qu’il s’initie au Yoga, au Bouddhisme tibétain et au Zen japonais. Il intègre et adapte alors nombre de leurs techniques fondamentales, pour poser les bases de sa méthode : la Sophrologie Caycédienne.

Les années de développement de la Méthode Caycedo®

De1967 à 2000 le Dr Caycedo met progressivement en place les 12 degrés de la Méthode Caycedo qu’il nommera aussi « Relaxation Dynamique de Caycedo ». Bien au-delà d’une simple méthode de relaxation, la Sophrologie Caycédienne propose, grâce à un entraînement régulier permettant la maîtrise progressive de ces niveaux, un chemin vers la conquête d’un véritable équilibre personnel et une expérience profonde de nos valeurs.

Au cours de ces dernières années la Sophrologie Caycédienne a élargi sa méthodologie et ouvert son champ purement médical à de nouvelles applications telles que, la pédagogie, le sport ou tout simplement à ceux qui cherchent une existence équilibrée et un bien-être au quotidien.

Les quatre principes fondamentaux de la Sophrologie, constituent l’essence même de la conscience sophronique et guident l’action du sophrologue et de ses élèves.

Le principe d’action positive:

Toute action positive sur une partie de la conscience se répercute positivement sur la totalité de l’Être. Toutes les techniques de la Sophrologie Caycédienne respectent ce principe, si bien qu’on peut affirmer qu’elle est l’école du positif de l’être.  

               
Les techniques renforcent et dynamisent les structures positives de la conscience par l’intermédiaire des sensations, sentiments, souvenirs, ainsi que des attitudes positives envers soi-même et envers son existence. La répétition du positif amène à développer des habitudes, des valeurs qui renforcent l’harmonie de la conscience.

Le schéma corporel:

Ce concept est à la base du travail sophrologique. En Sophrologie Caycédienne, le schéma corporel représente beaucoup plus que l’idée que chacun se fait de son propre corps.

Au fur et à mesure de son entraînement dans les douze degrés de la Méthode Alfonso Caycedo®, la personne perçoit peu à peu son corps à des niveaux de plus en plus profonds: au départ, elle apprend à percevoir la forme et le mouvement de celui-ci ; plus tard, elle développera une prise de conscience de ses sensations et de ses perceptions.

La perception du corps se transforme en expérience de la corporalité dans laquelle se manifestent les émotions, les sentiments et les valeurs qui vont se projeter dans l’existence. L’intégration de ce nouveau schéma corporel conduit à la consolidation de l’équilibre corps/esprit, à avoir une meilleure relation avec soi-même, et à se comporter plus sereinement dans la vie.

Le principe de réalité objective:

Ce principe fait référence à deux aspects fondamentaux :

•        Le sophrologue  se doit de continuer à pratiquer les techniques sophrologiques, afin de maintenir un état de conscience équilibré et serein et continuer à découvrir sa propre conscience ; il pourra ainsi transmettre de façon cohérente tout ce qu’il recommande à ses sophronisants.

•        Le sophrologue devra pratiquer la Sophrologie Caycédienne, en accord avec sa formation professionnelle et ses diplômes ; il ne pourra en aucune façon mener des thérapies sans une formation professionnelle adéquate.

L’adaptabilité:

Toutes les techniques et théories qui composent la Méthode Alfonso Caycedo® doivent s’adapter à la réalité des clients, patients ou élèves qui la pratiquent, et non l’inverse.

Nathalia Caycedo
Alfonso caycedo décédé en 2017



​© 2018 par Odile Leroux Sophrologue  et formatrice.

Créé avec Wix.com