Le Dr. Frédéric Leboyer a découvert que tous les souvenirs de la période prénatale sont contenu dans la colonne vertébrale ; il explique comment par celle-ci, nous sommes en contact avec la parois de l’utérus et avec chaque mouvement qui se produit à l’intérieure de la mère.

Le massage métamorphique

Mis au point par Robert St JOHN dans les années 60, le massage a pour principe de reconnecter l’individu à sa période prénatale.  La vie de l’être humain commence à la conception et durant les neuf mois de gestation, nous sommes influencés par de nombreux facteurs (les parents, l’éducation, l’environnement…). 

 

« Nous sommes, en essence, la conscience qui se développe durant la gestation, résultant de toutes les influences présentes à la conception. »  Le but du Massage Métamorphique est d’apporter une détente profonde qui permettra d’abandonner les schémas d’inconfort tels que peur, angoisse, stress.  Le Massage Métamorphique aide à découvrir de nouvelles perspectives.  Il métamorphose (d’où son nom) celui ou celle que nous sommes en celui ou celle que nous pouvons devenir : notre plein potentiel d’être, présent au moment de la conception. Il nous fait découvrir que le grand guérisseur qui peut tout, c’est simplement la Vie !

 

Le Massage Métamorphique

comment je pratique:

Comprend trois grandes parties :

1. le massage des bords internes et du dessus des pieds . 

N’oublions pas que nous sommes très souvent sur les pieds, que ceux-ci nous relient à la terre et qu’ils nous renvoient une image fidèle de notre comportement : « un pied rapide correspond à une nature stricte, un pied mou est signe de faiblesse, de timidité ».

2. le massage des mains : du pouce au poignet et l’arrière du poignet .
 La fonction des mains est  « le faire »

3. le massage de la tête
 La fonction de la tête est  « le penser ».

 

La séance dure environ une heure environ

​© 2018 par Odile Leroux Sophrologue  et formatrice.

Créé avec Wix.com